Sorry, this page is not available in your language.

Cirque en Action(s)

Enjeux, expériences, débats sur l’action artistique et culturelle dans le cirque

Les membres de Territoires de Cirque ont décidé de s’engager dans un chantier en 2017 Cirque en Action(s), un vaste projet de rencontres autour des thématiques propres à l’Action artistique et culturelle : sa traduction dans les projets d’établissement, ses modalités, ses dynamiques de mise en partage et la qualité des acteurs investis. Ces rencontres pensées d’abord par et pour les professionnels impliqués dans ces questions, seront organisées localement par un ou plusieurs membres de l’association. A terme et à l’aube de 2018, l’association souhaite apporter une contribution écrite aux analyses actuelles, qui sera le reflet des réflexions menées par les acteurs du réseau de Territoires de cirque et par leurs interlocuteurs.

Le chantier « Cirque en Action(s) » est porté par le groupe Diffusion/Publics/Résidences et animé par un comité de pilotage (CoPil) de professionnels des relations avec les publics.

Calendrier des 3 premières rencontres

27 - 28 MARS : La Grainerie, Balma, dans le cadre du Festival Génération Grainerie

4 - 5 MAI : Le Carré Magique, Lannion dans le cadre de la résidence en milieu scolaire de la cie El nucleo

22 - 23 JUIN : La Cité du Cirque, Le Mans dans le cadre du Festival Le Mans fait son cirque

RENCONTRE 1

Les 27 et 28 mars 2017, à Balma, deux jours de rencontres et d’échanges entre professionnels membre du réseau et entre professionnels de la médiation et de la relation aux publics.

28 mars // 9h30-12h30 :

Entrée libre sur inscription : https://la-grainerie.festik.net/enjeux-cirque

Du projet aux porteurs des projets : quelle place pour l’action artistique et culturelle ?

Chaque structure aborde l’action envers les publics en lien avec son projet artistique et culturel. L’articulation entre le projet de l’établissement culturel et les actions qui seront engagées auprès des publics implique une organisation propre aux structures. Quel(s) sens, quelle(s) valeur(s), quel(s) engagements artistiques et culturels sont portés dans le cadre d’action envers les publics ?

Souvent, le médiateur ou le chargé des relations avec les publics, intervient comme celui portera les projets, du partage du sens à la mise en œuvre. Aussi, dans le cadre de ce chantier, il a semblé pertinent d’identifier les figures professionnelles plurielles qui font échos à la diversité des projets.

En questionnant la place de l’action artistique et culturelle dans le projet des membres du réseau, c’est l’occasion de comprendre le(s) rôle(s) de chaque acteur dans l’élaboration d’une d’action envers les publics et en particulier d’interroger la « figure du médiateur » en donnant la parole à ceux, qui au quotidien, collabore aux actions qu’il/elle porte. Qui sont-ils ? Avec qui travaillent-ils ? Comment sont-ils formés ? De quelle(s) manière(s) le projet se partage-t-il entre les directions, les artistes, les professionnels de la médiation et les publics ? Quelles évolutions dans les pratiques modifient les pratiques professionnelles des médiateurs ?

Par l’intervention des interlocuteurs des médiateurs dans la mise en œuvre de projets, c’est la définition même de du métier de médiateur au sein des différentes structures qui sera discuté. La première journée constituera un temps de mise en partage d’expériences et de fonctionnement spécifique pour identifier collectivement des pratiques croisées ou différenciées au sein des structures membres du réseau. L’occasion de permettre aux professionnels de la relation aux publics de s'enrichir les uns les autres de leurs parcours, de leurs rapports au public et à leurs missions. La deuxième journée propose de mettre en débat nos analyses sur ces métiers et sur la médiation en générale avec celles des partenaires, des relais et des artistes impliqués dans des projets d’actions artistiques et culturelles. En interrogeant ceux avec qui les structures collaborent, c’est l’opportunité de décentrer le regard sur nos métiers, nos pratiques, nos actions pour mieux en apprécier les contraintes, l’étendue et la nécessité.

Intervenants

Patricia LOIZON : Référente jeunesse/ Direction Enfance et Famille/ Service Prévention Spécialisée/ Conseil Départemental 31

Partenaire du dispositif « Les mercredis Culturels ».

Les « Mercredis culturels » est une action éducative existante depuis 2006 et répondant au manque et au besoin exprimé de pratiques de loisirs collectifs et culturels sur le territoire des quartiers nord. Elle réunit à la fois des acteurs sociaux-éducatifs et des acteurs culturels : la MJC Croix-Daurade, la Grainerie, la MJC Pont des Demoiselles et le BBB centre d'art, et les référentes jeunesse du CD 31des Services Prévention des deux territoires.

Elle se concrétise par une activité culturelle pour un groupe de 12 à 15 adolescents tout au long de l'année scolaire. Chacun s'engage à participer aux temps de découverte et de pratique artistique (les mercredis après-midis), aux temps « en tant que spectateur » (sorties en soirée ou à l'occasion de festivals) et aux temps de création et de réalisation (stages de pratique artistique avec artiste intervenant pendant les vacances scolaires).

http://www.mjccroixdaurade.fr/lamjc/divers/les-mercredis-culturels-un-parcours-artistique-et-culturel-pour-les-jeunes-3933/

http://www.mjccroixdaurade.fr/enfancejeunesse/actionjeunes/les-mercredis-culturels-le-rendez-vous-artistique-et-culturel-pour-les-jeunes-4009/

Marie MERCADAL / Trapéziste/ Compagnie Cirk Oblique

Marie Mercadal a mené plusieurs projets accompagnés par la Grainerie : Artiste complice d‘une classe de 6e au collège de Bellefontaine, situé en zone prioritaire, elle a réalisé avec les élèves un travail autour du portrait, puis un projet vidéo mêlant techniques de cirque et imaginaire mythologique, en collaboration avec les enseignants de français et d’EPS. Elle a également mené un projet auprès d’adolescents issus de foyer de la PJJ, autour du trapèze et de la photographie. Aujourd’hui, elle mène seule un parcours artistique auprès d’une classe de CLIS et pourra donc faire part de son analyse quant aux différences engendrées par des projets menés avec ou sans la présence de médiateur.

http://www.ladepeche.fr/article/2015/06/09/2120540-au-fil-des-vie-s-en-bleu.html

Thierry TRUFFAUT / cadre Éducatif responsable du service animation de la clinique Jean Sarrailh à Aire sur Adour Projet culture à l'hôpital 2016 avec Le Lido de Toulouse et l'association Française de cirque adapté (Aire Sur Adour-40)

La clinique psychiatrique Jean Sarrailh, fondation Santé des Étudiants de France, a depuis longtemps intégré le cirque dans son processus d’accueil de jeunes adolescents. A l’initiative de l’artiste Thomas Bodinier (Cie Singulière), la clinique a proposé à la promotion 2016 de l’Insertion professionnelle du Lido une rencontre résidence dans ses locaux. Ce travail a donné lieu à une série d’ateliers partagés et une présentation publique des numéros mêlant adolescents volontaires et 7 jeunes artistes en formation.