Le Pôle National des Arts du Cirque AGORA, situé à Boulazac-Isle-Manoire en Dordogne, s'attache à promouvoir les expressions artistiques contemporaines issues des arts cirque, du théâtre, de la musique et de la danse.

Le PNC dispose d’un espace chapiteau aménagé, d’un lieu de vie dédié aux compagnies, d’une salle de spectacle de 500 places… En 2017, le projet prendra un nouveau tournant avec la création d’un village des arts du cirque et des cultures : espace de répétition, de résidence, de spectacle, et de convivialité.

A travers ses actions de soutien à la création, de diffusion, de production et de médiation, le PNC entend inscrire la présence des arts du cirque sur le territoire périgourdin, et au-delà. Les résidences d’équipes artistiques s’accompagnent de répétitions publiques, de bords de scène/de piste, d’actions d’éducation artistique, de conférences… AGORA participe également, en lien avec une grande diversité d’acteurs, à la co-construction de projets de territoires autour des dispositifs culture et santé, culture et prison…

Une alternance entre fidélité à des compagnies circassiennes repérées et découverte de compagnies émergentes rythme les saisons du PNC depuis son origine.

Pour la saison  16/17, les artistes se jouent de la diversité sur les pistes et le plateau d’Agora : le cirque dialogue avec la danse hip hop et la jeunesse caribéenne autour du projet Antipodes. Le jonglage se met au rythme de la musique de Zombie Zombie avec Slow Futur du Cirque Bang Bang. Martin Palisse rejoint Jérôme Thomas avec Hip 127, tandis que le collectif Petit Travers continue d’explorer les écritures chorégraphiques et polyphoniques autour du jonglage avec Dans les plis du Paysage. Le Groupe Acrobatique de Tanger recompose l’énergie du cercle avec Halka. Et la Cridacompany fait son Mama/Papa Carnaval

L’identité du PNC reste marquée par son ouverture à la pluridisciplinarité : danse, théâtre et musique sont ainsi à l’honneur cette saison avec A mon seul désir de Gaëlle Bourges, Douar de la Compagnie Accrorap-Kadder Attou, Freak Cabaret des Dakh Daugters, Musique de nuit de Ballaké Sissoko et Vincent Ségal, le maloyaXP de Bann Gayar, la Dispute de Marivaux par Jacques Vincey, les 26000 couverts

Comme chaque année, Agora accueille les soirées 30/30, rencontres de la forme courte : Et si c’était chez moi, de la compagnie L’oubliée - Raphaëlle Boitel, Inquiétude de la compagnie El Nucléo, Flux Tendu de la compagnie L’Éolienne, et propose pour la première fois une soirée Cirque et Cinéma pensée par la réalisatrice Delphine Lanson.

Actualités

08.06 > 09.06

Création

CirkVOST

A-tripik

Voir toutes les actualités du membre