La Grainerie est une fabrique des arts du cirque et de l'itinérance dédiée au renforcement de la filière cirque et à l’accompagnement de ses acteurs.

C’est un lieu ressource au service des créateurs, des techniciens, des administrateurs, qui offre des espaces d’entraînement, de création et de diffusion, de fabrication et de stockage, des bureaux. Mais, la Grainerie est aussi une fabrique de lien social qui s’appuie sur une démarche solidaire favorisant la rencontre entre artistes et habitants.

A Balma, un bâtiment de 3 200 m2 a été aménagé pour les arts du cirque qui permet à l’association de développer et d’accueillir de nombreux projets.

Son développement est adossé à l'histoire du cirque sur son territoire, discipline qui a acquis sa légitimité vis à vis du public et des professionnels en faisant preuve d'une vitalité sans cesse renouvelée.

Elle s'est enrichie d'un échange régulier avec les compagnies permanentes qui accompagnent le projet depuis sa naissance dans sa structuration et aujourd'hui en s'impliquant au sein du conseil d'administration via les collèges artistes adhérents et équipes permanentes.

Parallèlement, le secteur des arts du cirque a su se structurer et s'organiser en filière en s'adossant à un tissu dense d'écoles à l'échelle nationale comme européenne et internationale.

Son activité s’articule autour de cinq axes structurants :

· L’entraînement des artistes circassiens ;

· Le soutien à l’émergence artistique dans le domaine des arts du cirque ;

· Le développement de projets transfrontaliers et internationaux ;

· L’action culturelle, la médiation culturelle et l’éducation artistique et culturelle ;

· Le développement des collaborations : l’inscription dans la filière cirque et l’ouverture sur la transdisciplinarité.

Chaque année, la Grainerie développe ses activités dans une logique d''ouverture, de porosité et de repérage ; met à disposition les espaces et travaille en partenariat:

· pour plus de 500 artistes à l'entraînement, représentant l'ensemble des disciplines circassiennes ;

· pour une cinquantaine de créations en écriture, recherche et ou en production ;

· pour la reprise de rôle en cas de blessure au sein des distributions ;

· pour l'organisation de stages en direction des artistes ;

· par l'animation de réseaux internationaux ;

· par l'accueil ou le co- accueil de plus de 50 000 personnes qui assistent à des représentations de nouveau cirque ;

· par l'entretien d'un lien permanent entre artistes et habitants sur les territoires métropolitain, départemental et régional ;

· par l'accueil d'entreprises et d'associations qui s'appuient sur les valeurs du cirque comme moteur de leur communication externe ou interne et vecteur de solidarité dans leurs groupes de travail.

Actualités

23.11 > 16.12

Diffusion

Akoreacro

Klaxon

Voir toutes les actualités du membre