Fondée en 2004 dans l’élan de l’Année des Arts du cirque par ceux qui deviendront six ans plus tard les premiers Pôles nationaux des arts du cirque, l’association Territoires de Cirque rassemble près de quarante structures engagées dans le soutien à l’émergence, la création, et la diffusion du cirque. Ouvertes à toutes les esthétiques du spectacle vivant ou spécialisées, elles sont des laboratoires de recherche, scènes nationales ou conventionnées, théâtres de ville, services culturels, lieux de patrimoine, ou établissements de production.

Des valeurs

La force de Territoires de Cirque est son ouverture incarnée par la diversité de ses membres répartis sur des territoires aussi bien urbains, péri-urbains que ruraux. La compréhension des enjeux territoriaux est l’un des moteurs de son action. Elle permet de concevoir des solutions partagées avec les partenaires publics et contribue ainsi à amplifier la démocratisation et la décentralisation culturelles.

Les principes qui gouvernent l’association sont le partage, la concertation et la cohésion, dans le respect de la pluralité des points de vue artistiques et la recherche d’un juste équilibre dans les relations avec les artistes et les compagnies indépendantes. D’où une approche de la production qui se veut éthique et prospective pour accompagner au mieux les évolutions de l’économie de ce secteur d’activité.

Un engagement

Refonte des politiques publiques, évolution de la carte des territoires, resserrements budgétaires, le monde culturel vit une profonde mutation. Pour répondre à ces nouveaux défis, Territoires de Cirque se mobilise dans un esprit de coopération, afin de renforcer la place de l’art et de la culture dans notre société.

Le cirque appelle une attention particulière car ses moyens demeurent faibles. Or ses spécificités – dont la création sous chapiteau – demandent à repenser les modèles économiques pour lui garantir un développement pérenne. Combat urgent dans lequel Territoires de Cirque s’est engagée avec passion.

Des missions

Créer un espace de concertation et d’action professionnelle dédié à cette discipline

Etre un partenaire actif et une force de propositions auprès des pouvoirs publics, institutionnels et professionnels, tant au niveau national qu’international.